Montmirail

Montmirail est une petite propriété, qui appartient à la commune de Thielle-Wavre dans le canton de Neuchâtel. Ce petit château a été bati en 1618 et a été acquis par la famille von Wattenwyl en 1722. N.L. von Zinzendorf, qui était ami avec Friedrich von Wattenwyl depuis sa scolarité à Halle/Saale, planifie avec lui de transformer Montmirail en lieu de retraite pour les réfugiers hugenots et évangélistes vaudois. Une petite communauté se forma rapidement. Le clergé réformé de la région environnante, cependant, a empêché cette implantation d'une paroisse de l’Eglise morave dans les années suivantes.

En 1766, Montmirail fut transformé en pensionnat pour jeunes filles. L’ «Institution de Montmirail» commença avec 2 professeurs et 2 élèves. Mais l’école se développa bien vite. Dans ses meilleures années, près de 150 élèves et professeurs y vivaient. Pendant 222 ans, le français, l’économie ménagère, la religion et l’éducation générale (les bonnes manières !) furent enseignés dans l’institut. Les élèves étaient des filles de toute l’Europe. La deuxième guerre mondiale fut une période difficile pour Montmirail. Comme dans la plupart des instituts, le nombre d’élèves diminua dans les décennies qui suivirent, ce qui obligea l’Eglise morave en Suisse à se réorienter.
En 1988 l’ Institut de Montmirail ferma. La communauté Don Camillo repris Montmirail et obtint le droit de construction pour créer une auberge et le centre de la communauté. De grandes transformations et rénovations furent entreprises. On créa des espaces pour les membres de la communauté et les chambres des élèves furent transformées en chambres d’hôtes. Avec les années, des salles de séminaire furent aménagées dans les différents bâtiments. En 2018, le château a été entièrement rénové à temps pour son 400ème anniversaire.

L’Eglise morave en Suisse est reconnaissante envers Don Camillo d’avoir continué le travail à Montmirail. Des manifestations communes de la communauté des frères et de Don Camillo sont proposées fréquemment.
Une fois par année, les membres des différentes sociétés suisses se réunissent ici à la fête de Montmirail le premier dimanche de septembre.

Unité des Frères

Compte tenu du danger de la Première Guerre mondiale, Montmirail a déjà été transféré à l’ „Unité des Frères en Suisse“, une association tutélaire pour l’Eglise morave, en tant que fiduciaire en 1909, et est géré depuis par elle. L’association entretien des relations étroites avec la communauté Don Camillo, afin de faire continuer ensemble l’évolution de Montmirail.